Bien que ce film soit cité dans la filmographie de Louis de Funès, il ne m’a pas été possible de le distinguer, vraisemblablement dans un emploi de figurant difficile à repérer, ou dans une scène coupée au montage.

Réalisateur : Jean Chérasse
Distribution : Pierre Perrin : Paul Prunier, le taxi compositeur), Bernadette Lafont (Charlotte, la secrétaire), Claude Brasseur (Walter), Rita Cadillac (Monique, une secrétaire), Michel Serrault (Charpentier, le conférencier), Jean Carmet (Fernand, le chauffeur), Jacques Dufilho (le directeur de la ‘Maison de la Radio’), Jean Lefebvre (un mineur), Robert Manuel (Tonton Charly, le directeur de Superdisco), Maria Pacôme (la journaliste), Jean Richard (Philibert, le préposé des disques), Henri Salvador (Victor Toulouse, le professeur de chant), Sylvie Vartan (la chanteuse yéyé), Clément Michu (Un promoteur)
Louis de Funès est invisible dans ce film
Genre : Comédie musicale
Durée : 1h46mn
Tournage : 1962
Sortie : 19 décembre 1962
L’histoire : Paul Prunier, chauffeur de taxi parisien, a composé une chanson « Un clair de lune à Maubeuge », qu’une amie, Monique, employée dans une compagnie de radio, a fait graver sur un disque. Le disque passe au début d’une émission classique. Vu le succès, on recherche l’auteur pour lui faire un « pont d’or ». Charly, directeur d’une société de disques, retrouve Paul et signe avec lui. Paul Prunier subit alors toutes les exigences publicitaires engendrées par son succès. Il résiste à la fatigue de sa nouvelle vie, épouse Virginie et part en voyage de noces. Hélas!! même au Japon, son « Clair de lune à Maubeuge » l’a rejoint.
Plus de détails : Voyez le générique ci-dessus (bientôt)
A propos de ce film
Le film est inspiré de l’histoire vraie de Pierre Perrin qui écrit et chante la chanson Un clair de lune à Maubeuge en 1962, qui obtient un succès phénoménal et est reprise par de nombreux interprètes en France. Ce sera sa seule apparition comme artiste chanteur.

  CLEF: maubeuge

 

Poster un commentaire