Par ordre alphabétique | Par réalisateurs | Par années

Tentation de Barbizon (La), de Jean Stelli – 1946

6 Heures à Perdre, d’Alex Joffé et Jean Lévitte – 1947
Antoine et Antoinette, de Jacques Becker – 1947
Château de la Dernière Chance (Le), de Jean-Paul Paulin – 1947
Dernier Refuge, de Marc Maurette – 1947 (*)

Croisière pour l’inconnu, de Pierre Montazel – 1948 (*)

Du Guesclin, de Bernard de Latour – 1949
Je n’aime que Toi, de Pierre Montazel – 1949
Jugement de Dieu (Le), de Raymond Bernard – 1949
Millionnaires d’un Jour, d’André Hunebelle – 1949
Mission à Tanger, d’André Hunebelle – 1949
Vient de Paraitre, de Jacques Houssin – 1949 (*)

Adémai au Poteau Frontière, de Paul Colline – 1950 (*)
Au revoir Mr Grock, de Pierre Billon – 1950 (**)
Certain Monsieur (Un), d’Yves Campi – 1950
Inconnue de Montréal (L’), de Jean Devaivre – 1950 (*)
Mon ami Sainfoin, de Marc-Gilbert Sauvajon – 1950 (*)
Pas de week-end pour notre Amour, de Pierre Montazel – 1950
Quai de Grenelle, d’Emil-Edwin Reinert – 1950
Rendez-vous avec la Chance, d’Emil-Edwin Reinert – 1950 (*)
Roi du Blablabla (Le), de Maurice Labro – 1950 (*)
La Rue sans Loi, de Marcel Gibaud – 1950

Amant de Paille (L’), de Gilles Grangier – 1951
Bibi Fricotin, de Marcel Blistène – 1951
Boniface Somnambule, de Maurice Labro – 1951
Dindon (Le), de Claude Barma – 1951
Folie Douce, de Jean-Paul Paulin – 1951 (**)
Knock, de Guy Lefranc – 1951
Ma Femme est Formidable, d’André Hunebelle – 1951
Pas de vacances pour Monsieur le maire, de Maurice Labro – 1951 (*)
Passante (La), de Henri Calef – 1951
Poison (La), de Sacha Gutry – 1951
Rose Rouge (La), de Marcel Pagliero – 1951
Sans laisser d’Adresse, de Jean-Paul Le Chanois – 1951
Vie est un Jeu (La), de Raymond Leboursier – 1951 (*)
Voyage en Amérique (Le), de Henri Lavorel – 1951 (*)

Agence Matrimoniale, Jean-Paul Le Chanois – 1952
Amour n’est pas un Péché (L’), de Claude Cariven – 1952
Elle et Moi, de Guy Lefranc – 1952
Fugue de M. Perle (La), de Roger Richebé – 1952
Ils étaient 5, de Jack Pinoteau – 1952 (*)
Je l’ai été 3 fois, de Sacha Guitry – 1952
Loups chassent la nuit (Les), de Bernard Borderie – 1952
Monsieur Leguignon, Lampiste, de Maurice Labro – 1952
Monsieur Taxi, d’André Hunebelle – 1952
P… Respectueuse (La), de de Charles Brabant et Marcel Pagliero – 1952
Sept péchés capitaux (Les), de Jean Dréville – 1952
Sorcier blanc (Le), de Claude Lalande – 1952 (*)

Au Diable la Vertu, de Jean Laviron – 1953
Capitaine Pantoufle, de Guy Lefranc – 1953
Compagnes de la Nuit (Les), de Ralph Habib – 1953
Dents Longues (Les), de Daniel Gélin – 1953
Dortoir des Grandes, de Henri Decoin – 1953
Légère et Court-vêtue, de Jean Laviron – 1953
Moineaux de Paris, de Maurice Cloche – 1953
Mon Frangin du Sénégal, de Guy Lacourt – 1953
Tournée des Grands Ducs (La), de Norbert Carbonnaux et André Pellenc – 1953
Vie d’un Honnête Homme (La), de Sacha Guitry – 1953

Ah ! Les Belles Bacchantes, de Robert Dhéry – 1954
Blé en Herbe (Le), de Claude Autant-Lara – 1954
Chevalier de la Nuit (Le), de Robert Darène – 1954
Corsaires du Bois de Boulogne (Les), de Norbert Carbonnaux – 1954
Escalier de Service, de Carlo Rim – 1954
Etrange désir de Monsieur Bard (L’), de Géza Von Radványi – 1954
Faites-moi Confiance !, de Gilles Grangier – 1954
Hommes ne pensent qu’à ça ! (Les), d’Yves Robert – 1954
Huis-Clos, de Jacqueline Aury – 1954 (**)
Intrigantes (Les), de Henri Decoin – 1954
Mam’zelle Nitouche, d’Yves Allégret – 1954
Mouton à 5 Pattes (Le), de Henri Verneuil – 1954
Papa, Maman la Bonne et moi, de Jean-Paul Le Chanois – 1954
Poison d’Avril, de Gilles Grangier – 1954
Reine Margot (La), de Jean Dréville – 1954
Scènes de Ménage, d’André Berthomieu – 1954 (*)
Secret d’Hélène Marimon (Le), de Henri Calef – 1954 (*)
Tourments, de Jacques Daniel-Norman – 1954
Week-end à Paris, de Gordon Parry – 1954

Frou-Frou, d’Augusto Génina – 1955
Hussards (Les), d’Alex Joffé – 1955
Impossible Monsieur Pipelet (L’), d’André Hunebelle – 1955
Impures (Les), de Pierre Chevalier – 1955 (**)
Ingrid – Die Geschichte eines Fotomodells, de Géza von Radványi – 1955 (*)
Madchen Ohne Grenzen, de Geza Von Radvanyi – 1955 (*)
Napoléon, de Sacha Guitry – 1955 (**)
Pépées font la Loi (Les), de Raoul André – 1955

Bande à Papa (La), de Guy Lefranc – 1956
Bébés à Gogo, de Paul Mesnier – 1956
Bonjour Sourire, de Claude Sautet – 1956
Loi des Rues (La), de Ralph Habib – 1956 (*)
Papa, Maman ma Femme et Moi, de Jean-Paul Le Chanois – 1956
Si Paris nous était conté, de Sacha Guitry – 1956
Traversée de Paris (La), de Claude Autant-Lara – 1956

Comme un Cheveu sur la Soupe, de Maurice Régamey – 1957
Courte-Tête, de Norbert Carbonnaux – 1957

Ni Vu… Ni Connu…, d’Yves Robert – 1958
Taxi, Roulotte et Corrida, d’André Hunebelle – 1958
Vie à Deux (La), de Clément Duhour – 1958

Coup Fumant (Un), de Steno – 1959
Fripouillard et Compagnie, de Steno – 1959
Mon Pote le Gitan, de François Gir – 1959

Candide, de Norbert Carbonnaux – 1960
Certains l’aiment… Froide !, de Jean Bastia – 1960
Tortillards (Les), de Jean Bastia – 1960

Belle Américaine (La), de Robert Dhéry – 1961
Capitaine Fracasse (Le), de Pierre Gaspard-Huit – 1961
Dans l’Eau qui fait des Bulles, de Maurice Delbez – 1961

Clair de lune à Maubeuge (Un), de Jean Chérasse – 1962 (**)
Crime ne paie pas (Le), de Gérard Oury – 1962
Diable et les 10 Commandements (Le), de Julien Duvivier – 1962
Gentleman d’Epsom (Le), de Gilles Grangier – 1962
Nous irons à Deauville, de Francis Rigaud – 1962
Vendetta (La), de Jean Chérasse – 1962

Carambolages, de Marcel Bluwal – 1963
Pouic-Pouic, de Jean Girault – 1963
Tambour battant, de Georges Combret – 1963
Veinards (Les), de Jack Pinoteau – 1963

Faites sauter la Banque, de Jean Girault – 1964
Fantomas, d’André Hunebelle – 1964
Gendarme de Saint-Tropez (Le), de Jean Girault – 1964
Pissenlits par la Racine (Des), de Georges Lautner – 1964
Souris chez les Hommes (Une), de Jacques Poitrenaud – 1964

Corniaud (Le), de Gérard Oury – 1965
Fantomas se déchaine, d’André Hunebelle – 1965
Gendarme à New York (Le), de Jean Girault – 1965
Grand Seigneur (Un), de Gilles Grangier et Georges Lautner – 1965

Grand Restaurant (Le), de Jacques Besnard – 1966
Grande Vadrouille (La), de Gérard Oury – 1966

Fantomas contre Scotland Yard, d’André Hunebelle – 1967
Grandes Vacances (Les), de Jean Girault – 1967
Oscar, d’Edouard Molinaro – 1967

Gendarme se marie (Le), de Jean Girault – 1968
Petit Baigneur (Le), de Robert Dhéry – 1968
Tatoué (Le), de Denys de la Patellière – 1968

Coup Fumant (Un), de Steno – 1959 (resortie)
Hibernatus, d’Edouard Molinaro – 1969

Gendarme en Balade (Le), de Jean Girault – 1970
Homme Orchestre (L’), de Serge Korber – 1970

Folie des Grandeurs (La), de Gérard Oury – 1971
Jo, de Jean Girault – 1971
Sur un Arbre Perché, de Serge Korber – 1971

Aventures de Rabbi Jacob (Les), de Gérard Oury – 1973

Aile ou la Cuisse (L’), de Claude Zidi – 1976

Zizanie (La), de Claude Zidi – 1978

Gendarme et les Extra-terrestres (Le), de Jean Girault – 1979

Avare (L’), de Louis de Funès et Jean Girault – 1980

Soupe aux Choux (La), de Jean Girault – 1981

Gendarme et les Gendarmettes (Le), de Jean Girault et Tony Aboyantz – 1982

(*) Faute de pouvoir visionner le film, la participation de Louis de Funès n’a pas pu être vérifiée, bien qu’elle soit attestée dans plusieurs ouvrages le concernant. Si vous avez ces films, faites moi signe !
(**) Bien que ce film soit cité dans la filmographie de Louis de Funès, il ne m’a pas été possible de le distinguer, vraisemblablement dans un emploi de figurant difficile à repérer, ou dans une scène coupée au montage.

  CLEF:

 

2 réponses au sujet de “Filmographie par années”

  1. flo dit :

    Ingrid – Die Geschichte eines Fotomodells, de Géza von Radványi
    Loi des Rues (La), de Ralph Habib – 1956
    Napoléon, de Sacha Guitry – 1955
    Impures (Les), de Pierre Chevalier
    Scènes de Ménage, d’André Berthomieu – 1954 (*)
    Secret d’Hélène Marimon (Le), de Henri Calef – 1954 (*)
    Huis-Clos, de Jacqueline Aury
    render vous avec la chance
    Folie Douce, de Jean-Paul Paulin
    roi du bla bla bla

    il joue bien dans c film car je les ai et on le voit cdlt flo
    si tu a des fiulm que j’ai et inversement on peut faire des echange cdlt flo

  2. bu71 dit :

    Faute d’orthographe :

    sur le mot paraître il y a un accent circonflexe

    Merci de corriger;

Poster un commentaire