Monsieur Forestier,

Votre critique de « la soupe aux choux » est aussi utile que celle d’un végétarien à qui l’on présente un tournedos Rossini !
Vous n’aimez pas Louis de Funès, c’est votre droit le plus strict. Vous n’aimiez pas le film avant même de l’avoir vu… D’ailleurs l’avez-vous bien vu ?
Et puis, quel acteur comique pouvez-vous donc bien aimer ? J’imagine un acteur qui ne soit surtout pas populaire.

Quel intérêt pour vous de faire une critique sur un sujet sur lequel vous manquez tant d’objectivité ?

Vous avez néanmoins des points communs avec les personnages admirablement campés par Louis de Funès : le mépris, la méchanceté, la bassesse, la bêtise, et vous êtes même parvenu à débusquer un trait de caractère moins évident pour les spectateurs : l’incompétence. La liste des erreurs, dans votre billet, est tout bonnement stupéfiante, à commencer par votre critique de la musique du film… composée par Vladimir Cosma (!).

Louis de Funès et Jean Carmet sont deux grandes figures du cinéma français, que vous réduisez au qualificatif de cabotin. N’avez-vous à ce point rien compris ? Je n’ose pas le croire. Pour reprendre une métaphore culinaire, vous reprocheriez à un chili con carne d’être épicé ? OUI Louis de Funès est cabotin, ça fait partie de son personnage et vous voyez ça comme un défaut…

Jean Girault, qui d’après vous « n’a jamais fait un seul film regardable dans sa vie » a fait les grandes heures de l’éblouissante carrière de Louis de Funès : Pouic-Pouic, Faites sauter la banque, les six Gendarmes, l’Avare, Jo, La Soupe aux Choux mais encore a réunit près de 60 millions de spectateurs avec une quinzaine de films entre 1964 et 1976. C’est aussi Jean Girault que Jean Gabin a choisi pour tourner son dernier film, l’Année Sainte, en 1976 qui a dépassé 1 200 000 entrées.

La tribune qui vous est offerte par le « service culture » du Nouvel Observateur devrait au moins vous inspirer un peu plus de respect pour ces grandes figures du cinéma français aujourd’hui disparues.

  CLEF: soupe aux choux

 

6 réponses au sujet de “François Forestier”

  1. Casemajor dit :

    Excusez-moi Môssieur Forestier, mais comment pouvez-vous « acclamer » une musique de Vladimir Cosma, composée par Raymond Lefèvre ?!? (Lorsqu’on ne sait pas quoi raconter pour meubler son émission, on ne la tourne pas; tout simplement.)
    P.S.: Merci à vous Mr Argence pour ce bon site que je visite régulièrement. Super de mettre toutes ces musiques à disposition: je les écoute en boucle ; ) .

  2. Bien sur on pourrait répondre à ceci avec véhémence, tant le propos n’est pas loin de la démence, et démonter mot par mot la diatribe d’un gougnafier suffisant, imbu, visiblement constipé et possédant la culture d’une huître. Mais cela serait lui faire l’honneur de considérer son opinion comme recevable. Le commenter, c’est déjà de trop !
    Malheureusment ce film me tient à coeur, et je ne peut rester stoïque et garder l’attitude marmoréenne de circonstance, telle la colombe que la bave du crapaud n’atteint pas. Alors telle la colombe vengeresse que je suis, je m’envole faisant trois petits tour au-desus de sa tête et, visant avec soin, ponctue son propos de la même manière (et matière) dont il la été concu. Francois Forestier, je ne vous salut pas.

  3. tom dit :

    Voici la preuve par la vidéo que le « nouvel obs » et autres journaux prétentieux regorgent d’incompétents. Quand on veut descendre un film, même pour des raisons personnelles, on utilise des arguments objectifs et surtout…on sait de quoi on parle ! La soupe aux choux produit par Gaumont, sur une musique de Vladimir Cosma, etc…monsieur François Forestier, vous pouvez changer de métier !

  4. clo dit :

    pauvre mec, complètement vide a l’intérieur……et ça veut jouer les critiques! pfff..

  5. figueiredo josé dit :

    comment peut on dire autant de conneries , on voit bien le niveau de ce journaliste
    juger un film ou un acteur sans meme le connaitre, confondre une musique de raymond lefevre avec cosma , pourquoi pas aussi confondre une production gaumont avec christian fechner , ( tiens s’est bizarre je n’est pas vu Robert Dalban dans la soupe aux choux ,lui qui apparait dans tous les Gaumont ) , je vous rappelle que LA SOUPE AUX CHOUX , a été vu par la la majorité des français et de navarre et tout le monde le connait , quand s’est de la merde ,personne le regarde ou le revoit a chaque rediffusion a la télé. monsieur revisé votre copie ces un ZERO pointé que je vous met .

  6. Big Bad Pete dit :

    Bon, hé, ho… De Funès était souvent irrésistible, mais à la fin de sa vie après son infarctus, franchement… c’était minable… Mais ce monsieur devait adorer son métier, il en avait certainement besoin pour vivre (au sens le plus sympathique du terme, je ne parle pas de pognon)
    Ca n’enlève à rien à ce qu’il a fait AVANT : les Fantomas, les 1ers Gendarmes, La Grande Vadrouille, le Petit Baigneur, La Folie des Grandeurs, Le Grand Restaurant, Hybernatus, Oscar, Jo, Sur un arbre perché, les trucs avec Robert Dhéry, et bien plus encore, ya de quoi se marrer !!!
    Mais, ça, « La soupe aux choux »… c’est nullissime !!!

Poster un commentaire