La Musique

J’aime beaucoup la musique, je suis presque sûr que j’aurais pu faire un très bon interprète. J’aime beaucoup le jazz et le classique. Mes interprètes préférés seraient par exemple Sansom François en classique et Louis Armstrong en Jazz. Certes, j’ai été musicien dans les boîtes de nuit et dans les cabarets, et heureusement car j’ai fait un an de piano dans le temps mais je ne sais pas lire la musique. Ca m’a permis de vivre pendant que je commençait à faire du théâtre et du cinéma, où les contrats se succédaient de sept mois à huit mois, en contrats d’un jour… (Décembre 1964)



La Nature

C’est la seule chose pour laquelle on devrait descendre dans la rue, c’est la seule chose pour laquelle on doit se battre : la nature. (Septembre 1971)



Le Théâtre

A propos d’Olivier : Je voudrais qu’il fasse du théâtre.. Et puis beaucoup de théâtre, pour bien apprendre le métier… Pour connaître le public, voilà. Pour lequel il joue au cinéma ! (Avec vous ?) Peut-être ou peut-être pas, je ne sais pas, ça dépendra de la pièce, je ne sais pas du tout. Mais je l’inciterai à faire du théâtre, parce que c’est là qu’on connait le public, c’est là qu’on rectifie le tir tous les soirs, c’est la grande école du cinéma, du spectacle : c’est le théâtre. (Janvier 1971)

Mon vrai métier était le théâtre, avant. Par le théâtre je suis arrivé au cinéma, mais c’est là qu’il y a le public. C’est là qu’on joue avec le public. C’est le plus difficile, d’ailleurs, plus difficile que le cinéma. Au cinéma il y a des journées qui sont dures, très dures, mais ce n’est pas difficile on peut recommencer. Au théâtre, il n’y a rien à faire. (Octobre 1973)

  CLEF:

 

Poster un commentaire